Un moment

Unmoment n'a pas de temps

« Komorebi »est le mot japonais pour la danse de la lumièreet de l'ombre créée par le jeu de la lumièredu soleil àtraversles feuilles, les feuilles qui ondulent dans le vent. Il ne seproduit qu'une seule fois, àcemoment-là.

Lorsquenous vivons pleinement un moment, cela nous tire du domaine dutemporaire ; du temporaire de l'horloge qui tic-tac, de nos agendas,d'hier et de demain, et nous fusionnons ainsi avec ce qu’on vit. Ence sens, chaque moment a le potentiel d'êtrevécu comme du komorebi ; un flux constant d'ombres mouvantes etd'étincelles lumineuses.

Dansla dernièrescènedu film "Perfect days" de Wim Wenders, le sens de cephénomèneest montré sur le visage du protagoniste Hirayama (KôjiYakusho). Nous voyons la lumièreet l'ombre glisser sur son visage alors qu'il conduit dans sacamionnette, se dirigeant vers son travail de nettoyeur de toilettespubliques àTokyo,son humeur changeant de tristesse àrésignation,de conscience de la tragi-comédie de la vie àuneacceptation sereine ; vers la gratitude et le bonheur malgré le faitque nous n'ayons pas le contrôlesur la vie. La vie d'Hirayama vient de prendre un tournant inattenduvers une possibilité d'amour et de proximité oùilétaitauparavant seul et quelque peu esseulé. Ajoutez àcelaNina Simone qui chante "feeling good" avec son intensitéincomparable et tout est parfait tel qu'il est.Cependant, la force dufilmentierrésidedans le fait que quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe, tout esttoujours parfait exactement comme il est. Cela dépenddela qualité du rapport qu’on a à ce qu’il vient.

Lefilm est aussi une très belle illustration des dix phrases quidéfilaient sur l’écran auparavant lorsque vous ouvriez le siteweb de la FMIPTC. Et ces dix phrases décrivent la richesse que nouspouvons trouver dans notre pratique. Je les avais copiés et mis surmon site, les dix phrases que j’avais renommé souhaits, et lesvoilà :

Accueillirce qui vient, re-tisser des liens brisés, apprendre l’équilibre,redresser la structure, retrouver nos mémoires, trouver sa place,retrouver l’axe et le souffle, réveiller la perception, donner desappuis aux mouvements et revenir à l’essentiel.


Ingrid.